On parle de trouble du sommeil lorsque les problèmes de sommeil se manifestent sur une période plus longue (de 3 à 4 semaines) et que la vie quotidienne de la personne concernée est limitée par les conséquences négatives (telles que la diminution des performances). Un trouble du sommeil peut avoir de nombreuses causes. En gros, les troubles du sommeil peuvent être divisés en trois catégories :Lit

Causes psychologiques

La majorité (environ 70-80 %) des patients psychiatriques souffrent de troubles du sommeil en raison de leur maladie. Les causes les plus fréquentes sont la dépression, les troubles anxieux et la démence. Il n’est pas toujours facile de juger si un trouble du sommeil est la cause ou le symptôme d’un trouble de l’anxiété ou d’une dépression.Un trouble du sommeil persistant entraîne souvent des humeurs dépressives et, en raison de l’énorme “facteur de stress” pour la personne concernée, peut également déclencher une maladie mentale, qui peut persister même après le traitement du trouble du sommeil. Afin d’éviter les maladies secondaires causées par les conséquences négatives d’un trouble du sommeil, il est donc d’autant plus important d’identifier rapidement les causes des troubles du sommeil.